Contenu apparenté

Finissage de l’exposition Ré-Anima !

Projection

Pour clôturer en beauté cette 6ème édition de PRISME et l’exposition Ré-Anima !, Mire vous propose un finissage tout en projections 16mm !

Entre classique du cinéma expérimental et pépites du labo de Mire, les films programmés viennent prolonger les thématiques explorées au fil du festival et font écho aux oeuvres exposées pour une dernière plongée dans la matière filmique et son potentiel animiste… De quoi bien commencer l’année !

Programme :

Alaya de Nathaniel Dorsky
1987 / 16 mm / 28′
Film minimaliste et enchanteur composé uniquement de grains de sable, servant d’hyperboles aux éléments constitutifs de l’image : le grain de la pellicule. « Sable, vent et lumière se confondent avec les émulsions. Le spectateur est la star. » – N.D.
.
.
Les Horizons de Antoine Ledroit
2023 / 16mm / 8’
Quoiqu’il nous soit advenu, les horizons étaient là. Quoiqu’il nous advienne, les horizons sont là. Quoiqu’il nous adviendra, les horizons seront là.
.
.
Pellicule Salée d’Élodie Ferré
2022 / 16mm / 5’30
Diverses émulsions au contact de sel récolté dans les marais salants de Guérande.
.
.
À quelle distance tombe la foudre ? d’Aurélie Percevault
2020 / 16mm / 3’00
« L’obscurité se fait quand la lumière vacille. » – Derek Jarman citant Aristote dans Chroma. Un livre de couleurs.
Contemplant le danger, nous l’entendons s’approcher.