MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

Replicata

Projection Nomade proposée dans le cadre de l’évènement COPIESCOPIE.

REPLICATA
Performance de Guillaume BRUNET, Vincent POUPLARD et Carole THIBAUD
(scanner, projecteurs, imprimantes, diapositives et dispositif sonore)

Une chaîne de production en plein travail. Un stock d’image projeté, dupliqué, exposé, reproduit et ré-exposé… Dans une belle suite d’enchaînements technologiques, Replicata met en jeu l’autocannibalisme de l’archive visuelle. De la perte de qualité à ses transformations et déformations, jusqu’à l’effacement progressif.

En partenariat avec le Musée des Beaux-Arts de Nantes dans le cadre de l’exposition “De leur temps (4)”.

Replicata - De Leur Temps (4)

C’est un travail (ou une ébauche) sur l’archive et le souvenir ou l’histoire transformés.
C’est sonore, c’est photographique et c’est photocopié jusqu’à effacement.
C’est un travestissement, une appropriation, un détournement, une détérioration, une mise à jour d’archives ou d’œuvres.
PARCE QUE LES IMAGES SERVENT A QUOI ? ET PUIS QUI S’EN SERT ? ET PUIS COMMENT ON LES REGARDE ? ET PUIS COMMENT ON S’EN SOUVIENT ? ET PUIS ON LES OUBLIE ?

Il se passe quoi concrètement ?
Il y a une chaîne de production au travail. Un public frontal.
ça démarre par des images projetées (1 écran) – (archive 0) –
L’image projetée est filmée/scannée (archive 1) et diffusée sur un écran à plat sur une photocopieuse en marche. Les impressions sont accessibles au public (archive 2 )

Pendant ce temps les diapos originales, une fois diffusées, sont « travaillées » chimiquement ou plastiquement, avant d’être insérées dans un autre projecteur. (archive 3). une nouvelle chaîne commence. Et ainsi de suite dans la limite des outils disponibles.

Après une belle suite d’enchaînements technologiques, on arrive à des images blanches / illisibles / ou bien rangées dans des dossiers jamais ouverts et peut-être à des techniciens débordés par la surenchère d’images produites.

Et tout ça fait du bruit qui se transforme délicatement en mélodie mécanique – on utilise autant du matos argentique que numérique. et tout ça c’est à vue, en lumière, jusqu’à épuisement des stocks de photos… »

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org