MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

L’OEil d’Oodaaq : Une journée du festival Oodaaq#5

affiche-oodaaq-resizedL’Œil d’Oodaaq est une association rennaise qui mène une réflexion sur l’art vidéo et sur les diverses formes d’apparition des images dans l’art contemporain. Le 5eme Festival Oodaaq se compose d’expositions, de projections d’art vidéo, de performances, de conférences et de temps de rencontre.

Au programme pour cette Carte Blanche Fabrique au Jardin C…

14h – ATELIER STÉNOPÉ « TIRE-TOI » : Estelle Chaigne et Elise Guihard propose une expérience photographique à base de sténopé et de carabine.
Le dispositif vous permet de créer une photographie en faisant vous-mêmes le trou de la boite sténopé en tirant à la carabine à plomb. L’impact du plomb dans la cible définit le cadrage ainsi que votre présence ou seulement celle du paysage sur la photographie. Les participants après avoir tiré et être restés immobiles le temps de l’image développent leur photo unique dans le labo portable.

19h – DÉBAT PUBLIC : L’Œil d’Oodaaq et l’association nantaise MIRE se réunissent pour échanger sur les questions de la place de l’art aujourd’hui et celle de nos villes comme paysages et images de notre quotidien.

20h – BANQUET : Comme l’année dernière, l’OEil d’Oodaaq organise des banquets publics et participatifs afin de permettre aux artistes, organisateurs et visiteurs de se rencontrer. Le principe est celui de l’échange : chacun ramène un plat à partager avec les autres.

21h – CONCERT/PERFORMANCE : PASSAGE de Youssef GAZZALH
Projet de solo contrebasse de  questionnant l’improvisation libre et l’expérience subjective du temps.

22h – PROJECTION : Becoming the horizon
Cette programmation vidéo a été pensée afin de rentrer en écho avec le décor de sa première projection, à savoir les Prairies Saint-Martin à Rennes. Les œuvres abordent la notion de paysage, et plus précisément le rapport que nous entretenons avec lui. Entre imagerie romantique et vision menaçante, le paysage est un tableau qui évoque le cycle de la vie : apparition et disparition, construction et destruction sont irrévocablement mêlées. Ces idées sont rejouées dans la manière dont les artistes traitent leur sujet : découpages, montages, collages et autre trucages viennent interroger la nature-même du paysage. Ce dernier semble en effet se situer quelque part entre état naturel, fantasme romantique, projection mentale et construction de toute pièce. avec Pauline Payen, Christian Niccoli, Maria Ornaf, Clément Richem , François Roux, Simon Quéheillard, Magda Gebhardt, Marine Levéel, Julie Chaffort, T.

julieCHAFFORT-hybride Magda Gebhardt-atlas2 Payen_Pauline_Est_un_Mythe..._2014 richem-clément-les châteaux de sable Roux-François-The Western Bug T-Parallel-lines-4-birth

À propos de l’Oeil d’Oodaaq
Oodaaq est une île découverte en 1978 au nord-est du Groenland. Longtemps considérée comme la terre émergée la plus au nord du monde, elle demeure invisible et dérive sous des mètres de banquise. L’Œil d’Oodaaq l’utilise comme métaphore pour questionner les différentes formes d’apparition des images dans l’art contemporain.Elle prend le parti de défendre les images nomades et poétiques, de favoriser les croisements entre les publics, les œuvres et les artistes. Elle encourage les échanges de savoirs, de compétences, d’inspirations. Le Festival Oodaaq, point fort de la programmation annuelle de l’Œil d’Oodaaq, se compose d’expositions, de projections d’art vidéo, de performances, de conférences et de temps de rencontre. Sa programmation est partagée entre un appel à projet international et des cartes blanches offertes à d’autres structures culturelles locales et internationales.

Plus d’infos : www.loeildoodaaq.fr

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org