MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

Étrange vacance : l’esprit en vacance(s)

Pour ce premier temps – sur trois prévus durant la « Saison Partagée 2017 » – le Collectif Étrange Miroir propose une soirée curieuse et conviviale pour se questionner mutuellement sur nos comportements lors de ces moments de relâche, de lâcher prise que constituent la nuit, les congés, la fête : Si l’on se dit en vacances, l’esprit l’est-il pour autant ?

« Une soirée, une nuit… une quête de sens dans l’obscurité et dans un apparent chaos de l’esprit. » Ces différents temps s’articuleront autour de trois dispositifs familiers du collectif : la mise en place d’un atelier de création sonore, la création d’un diaporama concert et une forme de spectacle sonore.

Capture d’écran 2017-06-21 à 10.45.35

                                                                       [vacances] : du latin « vacare », « être sans »

Se lever, lever la tête, garder ses larmes, continuer à marcher jusqu’aux vacances. Congés, se faire la malle, prendre le large, se relâcher, couper, avec insouciance, avec calme, de façon débonnaire, sans être sur ses gardes, sans bagages, mener une vie de bâton de chaise, se débaucher, faire la noce, mener une vie désordonnée, se poser quelque part, s’arrêter provisoirement… être en attente de la prochaine pause.

Tu pars en vacances ? Tu fais quoi pendant les vacances ?

Les vacances alimentent les conversations courantes et les rêveries d’ailleurs, elles fixent les désirs de rupture ou de ressource. Mieux, elles sont le théâtre des valeurs exaltées par une société périodiquement apaisée, associant de manière plus ou moins stéréotypée l’homme à la nature, le bonheur individuel au bonheur partagé.

« À travers cette apparente « banalité » du bien vacancier dont témoignent les usages publicitaires et marchands, une figure contemporaine du bonheur a pris forme et sens, offrant un éventail d’images et de possibles, inégalement accessibles, mais qui impriment les représentations sociales du plus grand nombre. » [Une forme élémentaire du bonheur : les vacances – Pierre Périer]

Quelles sont les raisons d’une telle croyance et son utilité dans la vie individuelle et sociale ? Y répondre suggère de ne pas séparer la vie ordinaire des vacances, les contraintes et, parfois, les souffrances quotidiennes des attentes de bonheur, mais de les penser dialectiquement, dans un rapport de complémentarité nécessaire. « Croire en des jours meilleurs et les attendre, c’est redoubler le présent d’une temporalité tendue vers un à-venir et un à-être permettant, au moins temporairement, de s’affranchir en pensée de sa condition ou, comme le signalait Barthes à propos des mythes, « d’évacuer le réel » »

Ainsi, ce thème suggère un certain nombre de questions : pourquoi ce besoin d’évacuer le réel ? Qui en est exclu ? Comment la société de consommation participe à la construction de ce mythe ? Quelles sont les représentations sociales en oeuvre ? Qu’est que cela nous raconte des rapports entre dominés et dominants ?

Le collectif Étrange Miroir se définit comme un laboratoire de formes documentaires. Crée en 2011, plusieurs de leurs projets croisent arts, sciences humaines, histoires intimes et histoire du temps présent, s’appuyant sur l’expérimentation de formes artistiques hybrides et pluridisciplinaire.

—————————————————

PROGRAMME DE LA SOIRÉE :

—————————————————

18h : APÉRITIF SONORE [ venez avec votre pique-nique ]
Écoute collective de courtes pièces sonores (fictions, documentaires…) + DJ sets par DIRTY BAMBI

21h : « NEW GAME : START ! »
Collaboration avec le musicien Simon Poulain (live radiophonique : lectures, mixage, enregistrements de terrain… )

22h : [CONCERT] CHOUCHOU
Duo batterie-clavier

+ EN CONTINU TOUTE LA SOIRÉE : les téléphones sauvages
En écoute dans des combinés, ces capsules sonores s’amusent de notre rapport à la téléphonie et aux vacances.

+ BAR (BIÈRES/VINS LOCAUX ET NATURES)

Saisons Partagées est initié par Mire au Jardin C, dans le cadre du dispositif Carte Blanche Fabrique de la Ville de Nantes, en partenariat avec Trempolino et Apo33. Sous une forme revisitée, le dispositif Carte Blanche Fabrique offre un espace de tentative et de réalisation pour des projets de programmation atypiques. Nous espérons ainsi créer un cadre ouvert dans lequel la co-construction, le croisement ou la mutualisation s’envisagent comme des dynamiques spontanées basées sur l’envie et la curiosité.

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org