MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

Entre janvier et mars 2015, 9 étudiants de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole ont découvert à Mire la pellicule 16 mm et exploré divers procédés visant à ouvrir les possibles de la projection dans l’espace, au-delà du rapport frontal écran-spectateur.
La dernière partie de ce workshop a été menée par la cinéaste Silvi Simon, du collectif strasbourgeois Burstscratch.

Sortie de workshop + Performance « Regards » par Silvi Simon

IMG_0055IMG_0061 Autour d’un apéritif du vendredi soir, Mire vous invite à un début de soirée dédié à la spatialisation de la projection. D’abord avec la restitution collective d’un workshop mené par Mire et la cinéaste Silvi Simon avec un groupe de 9 étudiants de l’école des Beaux-Arts de Nantes Métropole.  Puis avec une performance proposée par Silvi Simon.

L’atelier Felix Thomas de l’Esbanm, c’est là : http://osm.org/go/eq2scjYk0–?m=&node=1730484678

Restitution collective par les étudiants de l’Esbanm

Depuis la fin janvier, les étudiants ont découvert à Mire la pellicule 16 mm et exploré divers procédés visant à ouvrir les possibles de la projection dans l’espace, au-delà du rapport frontal écran-spectateur.
La dernière partie du workshop est menée par la cinéaste Silvi Simon, du collectif strasbourgeois Burstscratch.

ok1Regards, Silvi SimonAprès la restitution du travail avec les étudiants, Silvi Simon présentera sa performance « Regards ».

Regards de Silvi Simon

Performance cinématographique
deux projecteurs 16mm, aquarium rond, eau, verres, films noir et blanc, son optique / 20min / 2014

Sous le terme générique « Filmatruc« , Silvi Simon crée des « dispositifs mécaniques et optiques qui altèrent ou transforment l’image projetée. (…) des jeux d’équilibre entre cinétique et optique, des mobiles instables renvoyant les faisceaux de lumière, des trucs projetés sur des trucs en mouvement où l’image ne tient qu’à un fil. »

Des visages âgés nous regardent. En un noir et blanc granuleux, leurs expressions indécidables défilent dans un léger ralenti. Ci et là, des marques sur la pellicule font penser à l’action du temps sur la matière filmique : s’agit-il de moisissures ? de taches ? d’usures de projection ? Petit à petit, pourtant, ces marques évoluent et deviennent de plus en plus manifestes, révélant leur nature vivante : c’est de la chimie, qui semble travailler la chair de l’émulsion sous nous yeux pendant le propre déroulement des images.

Au départ, le premier projecteur, placé au fond de la salle, assure un cadre « traditionnel », comme dans n’importe quelle projection de film. Puis le deuxième projecteur, avec l’aquarium interposé, dissout ce cadre, en étayant sur une grande surface une image floue, déformée et sans limites déterminées.

L’image figurative des portraits d’hommes et femmes se désintègre au fur et à mesure que leurs peaux se métamorphosent en textures minérales diverses, et le réalisme de ces regards, documentés dans un grain d’image « solide » et très matériel dans sa netteté, se dissout dans l’onirisme de la valse floue et éthérée.

Progressivement, des interventions manuelles avec d’autres objets altèrent encore cette image, lui imprimant un caractère ouvert et variable, propre à la notion de performance : la médiation de la loupe, puis d’un aquarium très mince et d’une loupe plastique en feuille, font apparaître graduellement la figure de l’artiste, en proportion inverse à l’effondrement de l’image figurative sur l’écran.

Dans Regards, Silvi Simon travaille sur la transformation graduelle des images à partir de leurs conditions de visibilité. Deux projecteurs 16mm engendrent, mêlent et diluent des images de found footage dans un jeu remarquablement sophistiqué entre la source manipulée et les effets produits, nous conduisant d’émouvants regards humains au regard du dispositif, dont le propre est de s’adresser ouvertement à notre regard à nous.

(Extraits remaniés du texte de TATIANA MONASSA – décembre 2014)

 

 

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org