MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

Projection chimique : Olivier Fouchard & Mahine Rouhi

ATTENTION, Nouvelle Lune reportée au MARDI 22 MAI.

Olivier Fouchard et Mahine Rouhi sont deux artistes grenoblois. Ils pratiquent l’un et l’autre un cinéma exigeant et intense, travaillant sur pellicule, Super 8, 16 mm ou 35 mm. Leur pratique est assez proche de celle du peintre, transformant la pellicule comme la toile d’un tableau. Comme des alchimistes, ils contrôlent, avec les techniques artisanales de laboratoire (teintes, contrastes, négatifs) la plupart des étapes de fabrication des films argentiques.

Projection d’une sélection de films autour de la thématique de la chimie.
Et à partir de 20h, barbecue ouvert, Mire prépare tout ce qu’il faut pour faire cuire vos grillades au Jardin C : braise, ketchup & mayonnaise (et peut être même sauce BBQ!).

 

ENCRES de Olivier FOUCHARD
2003-2010 / 16 mm / coul / sil / 9′ 00 /
 ENCRES est une explosion multicolore en version silencieuse. Peint à la main, elle évoque aussi des vitraux et pourrait être un hommage posthume à Stan BRAKHAGE pour son mémorable « Chartres Series » ainsi que tous ses merveilleux films.

NEUF ET DEMI de Olivier FOUCHARD
1999 / 16 mm / n&b / sil / 3′ 00 /
Il s’agit d’un autoportrait qui s’efface, laissant la place à une danse de rythmes lumineux. Tourné originellement en 9,5mm, le film a été tiré sur film positif n/b haut contraste 16mm.

 

LE TOMBEAU D’APHRODITE, VERSION 5 BIS de Olivier FOUCHARD
2006 / 16 mm / coul / sil / 10′ 00 /
Fantasmes, visions et rêves.
Cosmogénies érotiques.

MIMOSAS de Olivier FOUCHARD
2008-2009 / 35 mm / n&b / sil / 2′ 00 /
Un bouquet de mimosas en fleurs cueillis lors d’une promenade fera office de « négatif » pour ce petit film dédié aux amours sincères.
Ce haïku en rayogramme artisanal est à projeter comme on offre un bouquet de fleurs à celui ou celle qui porte la poésie en notre coeur.


PTKHO de Mahine ROUHI
2001 / 16 mm / n&b / son / 7′ 00 /
Echappés d’un rêve au ras du sol, les phénomènes d’une poésie sonore s’éloignent jusqu’à disparaître.

L’ARBRE TAHOUSSE de Mahine ROUHI & Olivier FOUCHARD
2001 / 16 mm / coul / sil / 6′ 00 /
Le spectre d’un arbre (un mûrier) se métamorphose en une cosmogénie multicolore. Cette «vision» dure environ six minutes pendant lesquelles un rythme semblable à des convulsions nerveuses illumine nos rétines et apaise nos douleurs quotidiennes.

LE GRANIER, VERSION II de Olivier FOUCHARD
2009 / 35 mm / coul / sil / 17′ 00 /
Nouvelle version du film LE GRANIER. Certaines séquences de ces deux versions ont été grattées et teintées, d’autres séquences développées à la main et révélées au pinceau en lumière inactinique. Enfin le négatif teinté à la main à l’aide du procédé Jaffeux fut inversé en positif.

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org