MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

Mexico

Du 4 au 9 septembre 2018, LEC – Laboratorio Experimental de Cine, en collaboration avec les studios Churubusco organisent à Mexico « DO IT YOURSELF, Analog Film Encounter CDMX », symposium à destination de cinéastes expérimentaux et d’acteurs du film argentique, qui comprendra projections, ateliers pratiques, discussions et échanges autour du thème « INVENTION ».
Mire est ravie de pouvoir y être représentée, d’autant que ces rencontres se situent dans la continuité des « Bains Argentiques » qu’elle avait elle-même organisée en juillet 2016.

Mire proposera une projection d’une sélection de films produits dans son laboratoire ainsi qu’une présentation du projet européen RE MI (2016-2017) mené en coopération avec Filmwerkplaats et LaborBerlin.

Nous ne manquerons pas de vous faire une synthèse à notre retour.

Avec le concours de la convention Ville de Nantes-Institut Français et de la Région Pays de la Loire.

Love machine + programme de films de LEC

De passage à Nantes pour une résidence au labo de Mire, Elena Pardo, du Laboratorio Experimental de Cine de Mexico, accompagnée de son acolyte Azucena Losana, nous invite à une performance et un programme de films de L.E.C. Elles seront pour l’occasion accompagnées par le musicien nantais Julien Francheteau et son minimal ensemble.

Love Machine • performance, 30 min.
Elena Pardo & Azucena Losana (LEC, Mexico) + Julien Francheteau (Nantes)

A partir d’une série de travaux d’investigation, telle une ode aux machines, Elena Pardo et Azucena Losana présentent la performance cinématographique « Love Machine » composée de leurs propres boucles et de boucles trouvées de films 16 mm, représentant de petites et de grandes machines en marche, avec un flux vidéo capturant en direct et de très près, via une petite caméra de sécurité, le mécanisme de l’un des projecteurs qui projettent les images.
L’artiste sonore invité, Julien Francheteau (minimal ensemble), superpose ses propres sons – élaborés et manipulés en direct à partir d’une guitare et d’objets analogiques, avec le flux émis par différents micros piezo amplifiant les vibrations de quelques mécanismes en action.
Cette performance a été créée en partie dans le cadre d’une résidence de LEC dans le laboratoire photochimique toujours en activité des légendaires studios Chuburusco de Mexico.

 

Programme de films du collectif Laboratorio Experimental de Cine • Mexico, 30min
LEC est un collectif de cinéaste basé à Mexico, dédié à la promotion du cinéma expérimental et élargi à travers l’organisation de projections et de workshops. Une partie importante de leur projet est la préservation des techniques et savoirs liés au cinéma argentique.

Tortillería ChinantlaBruno Varela, 2005/2019 – Film transgénique en S8- 2 bobines de super8, environ 3min10 en deux projections parallèles – son numérique
Ballet mécanique, outil de masse et de lumière, comal* électrique évoluant éternellement depuis Brooklyn NY où la tortilleria Chinanta a la machine à tortillas la plus grande du monde. L’industrialisation et les travaux manuels en une même opération, des ‘comales’ millénaires travaillant à une marche forcée pour avoir un effet sur la population mexicaine du Nord des Etats-Unis.
Les tortillas avant et après la cuisson se meuvent au rythme d’une séquence électromagnétique.
*ustensile de cuisine traditionnel pour cuire la tortilla

 

Anfebutamol. Topiromato. Clonazepam – Daniel Valdés Puertos – 2018 – Super 8 – 3 min- silencieux
Agglomérat de textures d’une émulsion polychrome éclatée, qui tente de réfléter l’état psychique-chimique du sujet sous traitement.

 

El Guaraches – Azucena Losana – 2013 –  Super 8 -3’40 » – Mexique/Argentine – son numérique
El guaraches” (sandales de cuir) est le surnom du propriétaire de cette traditionnelle ‘mezcalería’ et magasin de sandales artisanales à Cuicatlán, Oaxaca, Mexico. Dans cette collection de bouteilles de mescal faites à la main par les familles Oaxacan, nous en choisissons deux de la collection “Porn” à emporter…

 

El Colibri Azucena Losana – Super 8 – 7′ – Argentina -2013 – son en direct
Pour cette performance une équalisation audio live se produit. Les niveaux de son sont altérés pour imiter les battements du colibri d’un film silencieux trouvé. Le son est produit par des micros contact sur le projecteur qui diffuse le film à la vitesse de 5 images par seconde, pour montrant la dégradation du celluloid en détail.

 

Xochipilli,Annalisa Quagliata– 2018- 16mm- n&b 1’30 min – silencieux
Images de Xochipilli “le prince des fleurs”, dieu mexicain de l’art, de la danse et de la poésie.

 

 

Pulsos Subterráneos – Elena Pardo16mm3 min – son numérique
Rushes du projet « Implusions sous-terraines », qui fait le portrait du paysage de 2 villes au Mexique, Vetagrande (Zacxsatecas) et Capulalpam (Oaxaca), qui ont une longue histoire avec l’industrie minière.

 

 

Crisálida – Annalisa Quagliata – 2017 – 16mm – n&b – 2’50 min – son numérique
Court-métrage qui utilise des techniques cinématographiques manuelles pour créer un portrait onirique, illustrant un procédé de régénération et de changement.


Macuil
– 2019
Jael Jacobo16mm –
3 min – Musique Ezequiel Guido and Rodrigo Martínez
MACUIL – Cinq/Main
I – Humains et dieux – Images et sculptures de la civilisation Olmèque, qui s’est développée pendant la période Pré-classique de la
 Mésopotamie à Veracruz et Tabasco, Mexico, entre 2500 av JC et l’an 200
II – Dieux et démons – Représentations de différentes civilisations à travers des masques et sculptures avec des mudras
III – Mains et esprit – Danse des mains qui représentent l’esprit humain, le chaos et l’équilibre.

 

Tremor – Elena Pardo – 2019 – 16 mm – 5 min – son numérique
Le 19 septembre 2017, une heure après que n’ait eu lieu le simulacre pour commémorer l’anniversaire du séisme dévastateur survenu à Mexico en 1985, il se met à trembler.

 

Lína Horizon(sjóndeildarhringur) – Claudio Sodi, double projection 16mm – 20194 min
Entre documentaire et fiction, cette pièce analyse la perception de l’oeil devant un horizon. La somme de contrastes qui se forme à la manière de tableaux nous emmène vers de supposés horizons sensibles filmés en Islande.

 


Elena Pardo et Azucena Losana sont bénéficaires de « Programa Sistema Nacional de Creadores 2017 y 2018 del Fondo Nacional para la Cultura y las Artes”

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org