MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

Libres? – Exposition vidéo aux Rencontres de Sophie

Exposition vidéo programmée en partenariat avec le lieu unique

Comment exprimer le fait d’être libre par le biais des images?
Le cinéma peut-il représenter ce qui est d’abord une notion métaphysique et aussi morale et politique ?
7 films, d’animation, documentaires ou expérimentaux, d’époques et de pays différents, répondent, chacun à leur manière, à ces questions.

L’évasion de Arnaud DemuynckL’évasion de Arnaud Demuynck (animation, Fr, 2007, n&b, 9’)
Un homme est en prison. Son compagnon de cellule est torturé. Il l’entend. Quand ses geôliers viennent le chercher, il s’enfuit et parvient jusqu’au toit de l’immeuble. Du haut des miradors, un militaire le tient en joue. Là, il exprime devant eux toute la mesure de sa liberté.

L´IDÉE,de Berthold BARTOSCHL’idée de Berthold Bartosch (découpages animés, All, 1932, n&b, 25’)
L’Idée, merveilleuse femme nue, sort du cerveau d’un homme et s’en va de par le monde, suivie bientôt par les opprimés à qui elle démontre, par sa seule beauté, la laideur de la vie. Traquée avec ses nombreux amis qui se font tuer pour elle, elle continue à marcher, sûre de sa victoire finale.

 

The Catalogue de Chris OakleyThe Catalogue de Chris Oakley (GB, 2004, coul, 5’30)
Un système de surveillance vidéo filme l’intérieur d’un grand magasin où les individus deviennent des identités-entités transparentes et identifiables grâce à leurs caractéristiques personnelles. Les individus sont suivis dans la foule par la détection de leur mouvement et des étiquettes graphiques leur sont attribuées. Elles dévoilent leurs habitudes d’achat et des informations générales sur eux.

La liberté raisonnée de Cristina LucasLa liberté raisonnée de Cristina Lucas (Espagne, 2009, coul, 4’50)
L’oeuvre de Cristina Lucas, plasticienne espagnole, met en question la notion de pouvoir dans des structures comme l’État ou l’Église, pour révéler des complexités et contradictions de la société actuelle. Son court métrage La Liberté raisonnée remet en scène le fameux tableau La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix (1830), fréquemment vu comme symbole de la République Française et de la démocratie, mais en bouleversant l’oeuvre originale. Dans son film, la femme brandissant le drapeau tricolore, violemment abattue, montre une image de liberté vulnérable et menacée.

Nos jours, absolument, doivent être illuminés de Jean-Gabriel PériotNos jours, absolument, doivent être illuminés de Jean-Gabriel Périot (documentaire, Fr, 2012, couleur, 22’)
Le 28 mai 2011, des détenus chantent depuis l’intérieur de la maison d’arrêt d’Orléans ; ni la caméra ni les regards n’y ont accès. De l’autre côté du mur, filmées en plans séquences très longs et resserrés sur leurs visages, des personnes écoutent.Fragments d’une révolution, film anonyme

Fragments d’une révolution, film anonyme (2011, coul, 55’)
Iran, 12 juin 2009. Dénonçant une « fraude massive » aux élections présidentielles, des centaines de milliers d’Iraniens descendent dans la rue. Alors que les journalistes locaux ont été muselés et les journalistes étrangers expulsés du pays, ces affrontements violents sont visibles dans le monde entier grâce aux images d’amateurs diffusées sur Internet. Entre celles ci et les images du pouvoir, les réflexions, les sentiments échangés par mails et les discours officiels, les Iraniens de l’étranger ont essayé de constituer, à distance, leur propre récit des événements.

 

Un partenariat avec le lieu unique / Association Philosophia.

Plus d’information sur l’ensemble de l’évènement sur le site du lieu unique.

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org