MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

Merci à toute l’équipe de l’Oeil d’Oodaaq pour ce beau festival, pour l’invitation et aussi pour ces quelques photos de la soirée…

Le Cinéma et son double – Mire au Festival Oodaaq (Rennes)

L’Oeil d’Oodaaq donne carte blanche a Mire à l’occasion de son 8ème festival à Rennes.
Une séance de cinéma comme le déroulement d’une bobine de film. On commence avec un générique et on voit le cinéma se déployer, comme forme et sujet de la séance. Le programme de Mire parle du cinéma qui parle de cinéma.

« Le plagiat est nécessaire. Le progrès l’implique. » Guy Debord qui reprend Isidore Ducasse, comte de Lautréamont
« L’Histoire se répète toujours deux fois, la première comme une tragédie, la seconde comme une farce… » Karl Marx

[Générique d’ouverture
1975 / Fichier numérique / coul / son / 2’10

fbiwarningTHE ARTWORK IN THE AGE OF ITS MECHANICAL REPRODUCTIBILITY BY WALTER BENJAMIN AS TOLD TO KEITH SANBORN by Jayne Austen © 1936 de Keith SANBORN
1996 / numérique / coul / son / 4′ 00 /
La vidéo est composée entièrement de captures d’écran d’avertissements du FBI qui apparaissent au début de vidéos. Une tentative de problématisation du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle à l’âge de la reproduction digitale. Inspiré par l’essai du même nom de Walter Benjamin et par les activités des situationnistes.

QueenAT THE ACADEMY3AT THE ACADEMY de Guy SHERWIN
1974 / 16 mm / n&b / son / 4′ 00 /
Composé de couches progressives d’amorce opérateur en surimpression de 12 couches de film. L’amorce opérateur est la bande de compte à rebours au début de films projetés pour permettre au projectionniste de faire le point du film et de synchroniser la projection.

WATCHING FOR THE QUEEN de David RIMMER
1973 / 16 mm / n&b / sil / 11′ 00 /
Une restructuration mathématiquement ordonnée de deux secondes (48 photogrammes), d’une séquence d’un film d’actualités, traitant principalement du cadre comme unité d’information et du changement de composition entre les images.

enjeux : beauvaisBERLIN HORSE2BERLIN HORSE de Malcolm LE GRICE
1970 / 16 mm / coul / son / 9′ 00 /
Le film a été travaillé en étant refilmé à plusieurs reprises et traité avec des filtres de couleur, chaque couche étant ensuite superposée à une autre au tirage. La musique a été composée par Brian Eno et consiste en une boucle mélodique, reprise avec un léger décalage.

ENJEUX de yann BEAUVAIS
1984 / 16 mm / coul / sil / 5′ 30 /
Le film, très dense, ramassé, tente de façonner la perception au moyen de traitements cinématographiques spécifiques qui accumulent des informations contradictoires, divergentes et paradoxales.

Outer SpaceVARIATIONS O2VARIATIONS ON A CELLOPHANE WRAPPER de David RIMMER
1970 / 16 mm / coul / son / 8′ 00 /
Transformation et désintégration ultime d’un seul plan. L’image centrale de la femme est toujours présente, le rythme est presque constant et le mouvement est toujours vertical. Un feu d’artifice chromatique sur un mouvement en boucle.

OUTER SPACE de Peter Tscherkassky
1999 / 16 mm / n&b / son / 10′ 00 /
L’impression d’un film d’horreur, le danger qui guette la nuit. Un électrochoc sur les dysfonctionnements filmiques, un film d’avant-garde démon qui déclenche un enfer de destruction avec une beauté rare.

POSSESSED: Wordensharits : PIECE MANDALA:END WARPIECE MANDALA/END WAR de Paul SHARITS
1966 / 16 mm / coul-n&b / sil / 5′ 00 /
Le film vous entraîne dans un monde coloré, il accroît votre sens des couleurs, l’enrichit. Vous devenez attentif aux changements de tonalités qui entourent votre réalité quotidienne. Votre vision a changé.

 POSSESSED de Fred WORDEN
2010 / numérique / n&b / son / 9’00 /
Fred Worden nous fait observer ce que Joan Crawford observe, les chevauchements, les sauts, les glissements de regard, le redimensionnement et le renforcement fantômatique, le bégaiement quand elle se retourne et le train avance et elle regarde et regarde et regarde encore et encore.

Ending Credits]
2007 / numérique / coul / son / 4’20 /

affiche-oodaaq-resizedL’OEil d’Oodaaq est une association rennaise qui mène une réflexion sur l’art vidéo ainsi que sur les autres formes d’apparition des images dans l’art contemporain : photographie, installation, performance, dessin, peinture, nouveaux médias.
Elle prend le parti de défendre les images nomades et poétiques, et de favoriser les croisements entre les publics, les oeuvres et les artistes. La ligne artistique de l’association découle de l’histoire de l’île d’Oodaaq et marque l’originalité de son action.
Le Festival Oodaaq, point fort de la programmation annuelle de l’Œil d’Oodaaq, se compose d’expositions, de projections d’art vidéo, de performances, de conférences et de temps de rencontre. Sa programmation est partagée entre un appel à projet international et des cartes blanches offertes à d’autres structures culturelles locales et internationales.
Pour sa cinquième édition, le Festival Oodaaq élargit son horizon
Rennes : du 20 au 24 mai 2015
Nantes : du 29 au 31 mai 2015
Saint Malo : du 4 au 7 juin 2015

Pour plus des informations
http://www.loeildoodaaq.fr/festival.php

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org