MireCinéma expérimental & image en mouvement+33 (0)2 40 89 78 07
info@mire-exp.org

3 films proposés par Mire au Cinématographe

A l’occasion de la programmation « Retour vers 2017 », Mire a pioché dans ses coups de cœur de l’année passée pour proposer des formats courts en avant programme de 3 des 12 long-métrages retenus par la commission de programmation du cinématographe.

Sans adieu de Christophe Agou (1h39) +
Trilogie Carnassière (1) de Carole Thibaud
16mm couleur / son optique / 3′ / 2018

 Poulet1« Le premier épisode de cette Trilogie carnassière est une mise à mort de poulets. 30 mètres de 16mm couleur, filmés dans une petite ferme du Maine-et-Loire. Cette prise de vue a été remaniée à la tireuse optique JK où le film original a été copié, re-copié, découpé, monté, parfois malmené. Pour tenter de faire ressortir la beauté et la musique d’images de lutte et de sang. »

Là où « Sans Adieu » brosse le portrait d’un monde paysan traditionnel à travers une galerie de personnages, « Trilogie carnassière (1) » se concentre sur un geste artisanal, celui de la mise à mort de poulets, l’explore, s’y attarde, en révèle la beauté.

Dates :
dimanche 10 juin à 14h30
lundi 18 juin à 20h30 (présenté par Carole Thibaud, réalisatrice, membre de Mire)

Félicité de Alain Gomis  (2h03) +
Cilaos de Camilo Restrepo
, France, 2016, num, 12′

cilaos_still_1_locarno_cover

« Pour tenir la promesse faite à sa mère mourante, une jeune femme part à la recherche de son père, homme volage qu’elle n’a jamais connu. En chemin, elle apprend rapidement que l’homme est mort. Son plan ne change pas pour autant, elle doit retrouver son père.

Porté par le rythme envoutant du maloya, chant rituel réunionnais, Cilaos explore les liens profonds et troubles qui unissent morts et vivants. »

Il y a entre Cilaos et Félicité des jeux de miroirs. Portraits de femme, dynamique de la quête, force de la musique, liens filiaux, vie et mort. Autant de motifs communs pour des traitements différents.

Dates :
lundi 11 juin à 21h (présenté par Cécile Plais, collaboratrice de Camilo Restrepo, membre de Mire)
dimanche 17 juin à 14h30

Get Out de Jordan Peele (1h43) +
Deletion de Esther Urlus
, Pays-Bas, 2016-2017 / 16mm / couleur / son / 12′ 00

94c61cea-3146-4c6f-8f1b-4973dcac313b

« La suggestion permet de discerner un espace en négatif – l’indice d’une image absente – dans un nuage de granules colorées. Son fondement repose dans l’imagination du spectateur, influencée par la bande-son ambient sombre. Deletion a été tourné sur du 16 mm enduit d’émulsion artisanale, inspiré par un procédé couleur plus que que centenaire, l’autochrome. »

La cinéaste Esther Urlus décrit « Deletion » comme son film d’horreur.
Mire le propose en avant-programme de « Get out » comme une sorte de mise en condition sensorielle, un film d’horreur abstrait où tout est à imaginer.

Dates :
samedi 16 juin à 21h15
mardi 19 juin à 18h30 (présenté par Aurélie Percevault, coordinatrice du labo de Mire)

Les commentaires sont fermés.

MIRE

info@mire-exp.org
17 rue Paul Bellamy
44000 NANTES
~
02 40 89 78 07
www.mire-exp.org